OUR works

Loop Me (2009) ReMove Me (2010) W.A.V.E. 城市微幅 (2011)Off the Map 身體輿圖 (2012)

Tuesday, July 27, 2010

News│2010 Corps sonore 台灣發聲於亞維儂專題報導│文建會電子報

 
以下圖文來自於文建會電子報

文/ 邱崇軒
圖/ 文建會駐法代表處台灣文化中心

In & Off全世界規模最大的劇場藝術節:

亞維儂,這個中世紀時教皇居住的古城,每年七月同時進行「兩個」亞維儂藝術節,包含了法國政府籌辦的「In」和由私人社團(Association AF&C)及劇團自發性參與的「Off」。1947年由Jean Vilar所創立的亞維儂藝術節是全球最知名、規模最大的藝術節之一。二次世界大戰後,法國政府思考的正是如何以文化凝聚人民的向心力和振興衰落的國際聲望,於是在1946至1948三年間,投入龐大資源成立坎城影展、亞維儂藝術節以及普羅旺斯歌劇節。1968年在André Bennedetto領導下,亞維儂外圍藝術節正式確立,發展至今,2010年有超過1000個表演團隊在全城123個不同地方演出,買票入場的觀眾預計超過100萬人次(去年120萬)。1000個表演團隊中有50個來自其他16個國家,而有5個團隊參與的台灣只排在比利時(24)和義大利(6)之後,成為除了法國本地以外的第三大國外參與國,更值得一提的是,通常外圍藝術節參與團體均係自費參加,唯有台灣以扶植中小型表演團體,為開拓其國際視野,厚植其發展潛能而架構「種子平台」的國際交流政策,傾力甄選集中5-6個代表台灣參與藝術節。

連演23天23場的挑戰

2010年亞維儂外圍藝術節自7月7日大遊行揭開序幕至30日結束,這表示每個團隊在藝術節期間共要連續演出 23天23場,台灣團隊必須克服體力上的考驗更要維持演出的穩定度,因為Off的場地多為小型劇場,觀眾席離舞台近,每場演出都可能有專業人士來看,不容許差錯失準。

縱使是台灣的劇場明星團隊,到了亞維儂一切都得從零開始,貼海報、遊街宣傳變成每天的例行公事。走在炙熱的亞維儂街上,除了滿滿的遊客,還會碰到一樣也在作宣傳拉觀眾的其他團隊,各團隊無不使出渾身解數,如十鼓擊樂團即在教皇宮前打鼓宣傳,吸引遊客目光。但是,藝術節持續超過三個星期,每天都有新到的遊客,唯有每天不斷地遊街宣傳,才能收到實質效益,但1000個團隊間競爭激烈,票房壓力考驗著劇團的耐力。

台灣藝術家的創作與台灣多元且進步的文化息息相關。從創作內涵來說,台灣的劇場工作者,繼承的不僅是悠久的中華藝術精粹,更受到東、西方現代劇場典範的影響,呈現出融合中西,堅持創新的特質。相對於國際藝術節場合來說,台灣劇場的優勢在於團隊的機動力及演員身體的表現力,而表演藝術又常常可以透過肢體語言突破文化與語言隔閡,打動外國觀眾。此外,台灣劇團擅於自由多元跨領域的運用各種媒介,進而整體匯融演出,確實讓視覺呈現更加豐富。

台灣團隊的演出佳評如潮

從2007年以來,台灣已連續四年推出五至六個表演節目給Off的觀眾,效益逐漸彰顯。其中有許多觀眾係已看過台灣的優秀演出,再度回流,甚至連帶促使觀賞其他不同表演。因此,台灣團隊的票房互相拉抬,成為名副其實的團體戰。文建會駐巴黎台灣文化中心幾年來文宣輻射網絡之廣植佈建、行政協助及專業策劃機制,都有益於台灣團隊聲勢鵲起。法國的新聞媒體給予台灣團隊極高評價,2009年對台灣演出的報導超過60篇,其中包含地方報(普羅旺斯報)、全國性報紙(解放報、人道報)、網路專業劇評、觀察家週刊、世界報部落格,以至於法國國立第二電視台、國立Arte電視台等。除了衝出票房,台灣團隊也趁著藝術節期間拓展未來的國際巡演機會。2009年到亞維儂演出的莎士比亞的妹妹們的劇團、崎動力舞團和無獨有偶工作室劇團,都陸續獲得法國重要展演中心的青睞,2011年邀演計畫正洽談中。旅德編舞家孫尚綺的作品「女媧」更在藝術節結束之後,隨即應邀於2009年9月至以色列最重要的舞蹈節演出。曾在2007、2008年兩度參與藝術節的河床劇團,2008年演出後獲邀並於年初得以在法國文化部的贊助,和巴黎近郊的 Robert Desnos文化中心共同製作「惡之華」新戲,並於今年第三度榮返搬上亞維儂的舞台。

以「文化實力」走向國際

亞維儂的演出經驗對台灣團隊的經營也有一定的影響。藝術節期間,必須頻繁地面對外國記者和專業人士的評判觀點。如何凸顯自身優勢,增進和外國專業藝文單位溝通與策劃談判的能力,再再考驗台灣團隊。行政院文建會駐法代表處台灣文化中心悉心經營此一平台,不僅藝術節之前置作業浩繁,期間也全員出動輪流輔助團隊,冀望透過每一次的「亞維儂經驗」,各個參與的團隊逐漸培養出獨立自主的能力。而第一次參與的周書毅與稻草人舞團、戲盒及十鼓擊樂團,也在亞維儂每日的競技中感覺到國際表演產業的龐大能量,已然萌生國際企圖心。蘇文琪之一當代舞團雖已有一些國際新世代優秀舞者之邀演經驗,然而由於到國外演出所要投入的人力、資金龐大,若非文建會和巴文中心提供的協助,僅憑多年累積的經驗,仍難促成中小型團隊或個人進入國際產創中。

郭文泰導演特別提到明年要乘勝追擊籌畫更多國外的演出,台灣的外交處境艱困,透過類似亞維儂此種國際平台的效益,不但促進實質的文化交流,讓其名聲遠播國際,更使台灣國際能見度有長足進步,同時亦反饋給我國的表演藝術界,拓展台灣的表現空間。透過亞維儂這個全世界最大的「戲劇櫥窗」,台灣團隊所展示的除了好品質的演出,更是台灣文化軟實力之具體展現。


一當代舞團《LOOP ME》
一當代舞團《LOOP ME》

以上圖文來自於文建會電子報







News│"Loop me", de Wen-Chi Su│ revue-spectacles.com


The original article is from revue-spectacles.com

Écrit par Jean-Yves BERTRAND  
23-07-2010
















Du 8 au 30 juillet 2010 à 19h35 à la Condition des soies

Durée : 0h40

D'abord la danseuse, presque immobile, devant un écran, dans un carré de lumière qui se fera plus ou moins vif...

Elle va peu à peu s'animer, et danser en suivant la bande-son, puis, à sa gauche, comme un écho ou un double de circonstance, son image à l'échelle, filmée en léger décalé...

Un étonnant duo qui - assez de matériau filmé - prendra fin quand la danseuse disparaîtra derrière l'écran, laissant à sa place...

... trois images d'elles qui vont s'animer, se répondre, suivre la bande-son au sens propre, distorsion et bruit blanc inclus !

Une expérience étonnante où la vidéo, n'étant pas de qualité HD, permettait encore de différencier l'original de ses doubles...

On frémit de ce qu'il en adviendra avec l'avènement de la 3D !


The original article is from revue-spectacles.com


Tuesday, July 6, 2010

News│表團搶曝光 跑歐美舞台打拚│中時電子報汪宜儒

 
我們是在法國打拼的一當代舞團!















以下新聞來自於奇摩新聞網,中時電子報汪宜如報導

想吸睛受關注,就需要開拓通路市場,因此,在炎夏的高熱中,台灣的表演團隊出國打拚去!從七月法國的「外亞維儂藝術節」、美國紐約的「全球舞蹈藝術節」,及八月登場的德國「杜塞朵夫國際舞蹈博覽會」,十餘個來自台灣的表團接連在國際舞台曝光搶機會。

每年七月上旬在法國南部亞維儂城開演的「亞維儂藝術節(IN)」,今年已邁入第六十四屆。參演團體來自世界各地,內容包羅萬象,向來是國際最富盛名的展演平台。藝術節登場同時,有些未受邀演出的團體,於是會在鄰近劇院與廣場中安排演出,藉著藝術節的高人氣爭取曝光,形成了「外亞維儂藝術節(off)」。

七月八日起台灣的稻草人現代舞蹈團、河床劇團、戲盒劇團、一當代舞團與十鼓擊樂團等五個團體將在亞維儂的絲品劇院接力演出至七月底。內容有舞、有戲有鼓樂,這也是台灣連續第四年參與「外亞維儂藝術節(off)」。其中,十鼓擊樂團的《台灣風情》,將以八家將、宋江陣等民俗陣頭技藝融於鼓樂,呈現本土特色。

接著在七月十二日開跑的全球舞蹈藝術節,由世界舞蹈聯盟(WDA)主辦,是兩年一度的舞壇盛事,除了邀各國舞團演出,另舉行學術研討會。藝術節更與舞蹈評論協會合作,邀請舞評針對演出撰寫評論。今年台灣共有六組舞團參加,包括台北越界舞團、世紀當代舞團、組合語言舞團、稻草人現代舞團、安娜琪舞蹈劇場、 8213舞蹈劇場,在紐約Dance Theater Workshop發表舞作。

八月登場的第八屆德國杜塞朵夫「國際舞蹈博覽會」是每兩年舉辦一次的夏日舞壇盛會,今年是台灣表團首度參與。博覽會期間將有舞蹈表演、工作坊、展覽及講座等活動,與會單位常以國家或舞團為單位,各有專屬攤位展示作品資料,是舞蹈工作者與經紀人聯繫的平台,也是現代舞壇規模最大的舞蹈博覽會。

國立中正文化中心首度到這個博覽會設攤,今年是第二次,並選中了拉芳舞團、驫舞劇場與綺動力舞團參與博覽會的表演。驫舞劇場舞者周書毅《從身體出發》的獨舞照片,更將登上今年博覽會大會節目冊的封面。


以上新聞來自於奇摩新聞 網,中時電子報汪宜如報導

 

Sunday, July 4, 2010

Video│ReMove Me

News│Les artistes taiwanais déboulent à Avignon│La Revue Marseillaise du Theatre


The original article is from La Revue Marseillaise du Theatre:



Les artistes taiwanais déboulent à AvignonAprès une invitation à participer au festival In en 1998, les artistes taiwanais –représentant la jeune scène actuelle- parcourent le OFF depuis 2007 proposant au public des créations inventives et de belle facture. Chaque année, ce sont 5 compagnies qui déambulent dans les rues d’Avignon et invitent le public français à découvrir la diversité de leurs arts mêlant souvent tradition et modernité avec succès, voire offrant des créations contemporaines qui n’ont rien à envier aux créations occidentales que nous voyons défiler au Festival In chaque année. Cette année, la thématique choisie se rapporte au « corps sonore » où la danse, la musique, l’art de la marionnette et le théâtre visuel priment sur les mots même si ces derniers ne sont point absents de ces créations. Du 8 au 30 juillet, le festivalier pourra découvrir au Théâtre de la Condition des Soies (renseignements au 04 32 74 16 49 /Tarifs de 9 à 15€), sis 13 Rue de la Croix à Avignon, de jeunes artistes talentueux. Parmi les compagnies invitées, vous y rencontrerez une pléiade d’artistes aux univers composites et riches, exact reflet de la vie artistique taiwanaise bouillonnante de propositions originales.

La Scarecrow Contemporary Dance Company, fondée en 1989 à Taïnan, capitale historique de Taïwan, est dirigée depuis 1998 par Wen-Jinn LUO. La compagnie via la danse contemporaine propose une réflexion sur le Moi intérieur de l’homme, à 11 heures avec ‘S’ (durée 40min). “ S ”, créé en 2007 par le chorégraphe Shu-Yi CHOU, interprété par Wen-Jinn Luo, Pei-Shan Li, Han-Chieh Tso, Yu-Ting Sue, Jong-Lian Dai, est inspiré par le questionnement de Thoreau qui dans son essai « Walden and Civil Disobedience » se demandait : « Quelle sorte d’espace est celui qui sépare un homme de ses semblables et le rend solitaire? » Le «S » renvoie aux mots «solitude», «silence», «ségrégation», «séparation ». Graphiquement, il évoque la succession sans fin de mouvements contraires, la cyclicité de la vie ainsi que les infinies variations des relations humaines. Relâche le 19 juillet !

Le Riverbed Theatre, fondé en 1998 à Taïpei dont les créations, qualifiées de « théâtre total », sont de véritables tableaux vivants, efface les frontières entre arts visuels et arts de la scène. La compagnie, dirigée par Craig Quintero, présente le dernier volet de sa trilogie sur le Riz, une création aux accents surréalistes inspirée de l’atmosphère poétique des Fleurs du Mal à 13h40, Riz au lait (durée 50min). Dans cette création, interprétée par Li-Mei Chung, Jie-Fei Huang, Cheryl Quintero, Su-Ling Yeh, Joyce Ho (également scénographe du spectacle), le metteur en scène explore les noirs paysages du désir et du refoulement, là où parfois des scintillements se produisent parmi les ombres. « Riz-au-lait » reflète les trans¬formations possibles qui font que d’un seul grain de riz naissent une infinité de possibilités. (Voir article complet dans notre onglet critique),

Le Playbox Theatre, fondé en 1994 par un groupe de di¬plômés d’art dramatique de l’Institut National des Arts de Taïpei, a pour ambition d’explorer les voies du théâtre expérimental tout en plongeant ses racines dans le terroir taïwanais, en présentant des textes contemporains novateurs. La compagnie jouera à 16h45 A voyage to the Island, solo performance d’une heure, écrit et mis en scène par Shih-Hue Tu, interprété par Chung-Shun Hsieh, artiste reconnue à Taiwan pour ses prestations tant au théâtre qu’au cinéma ou à la télévision. La création raconte l’histoire d’Anne, jeune femme fascinée par Robinson Crusoé qui, dans son île du nom de Formose, nous narre les histoires de trois personnages appartenant à trois générations différentes. En imaginant et interprétant ces trois personnages, Anne espère découvrir le sens de sa propre vie, mais aussi comprendre où se situe son île dans le monde contemporain. Relâche le 19 juillet !


Le YiLab Danse, dirigé par Wen-Chi SU, chorégraphe et danseuse, anciennement membre du réputé Taipei Dance Circle, introduit et mêle les nouvelles technologies à la Danse contemporaine avec Loop Me à 19h35 (durée 40min). La création nous interroge sur les notions de répétition, de réel, de dérive, d’extinction, de communication et d’immédiateté. Comment le corps se situe-t-il dans le processus répétitif et cyclique du passage en boucle ? Comment le corps définit-il l’instant dans un environnement totalement numérique ? Elle est interprétée par Wen-Chi Su elle-même qui a été programmée aux Rencon¬tres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis en Mai dernier.

Le Ten Drum Art Percussion Group, jeune groupe musical créé en 2000, dirigé par Shih Hsieh, propose un spectacle de percussions taiwanaises entre tradition et modernité à 21h45 (durée 50min). Charme de Taiwan, interprété par Ya-Hui Chiu, Meng-Hsuan Chen, Chih-Ting Kuo, Meng-Wei Lin, Yu-Hsien Su, Cheng-Min Hsien, est une évocation de la vie de la population taïwa¬naise, des cultures aborigènes ainsi que de la majesté des paysages naturels.

Ping Pong, une exposition signée Chun Yi Chang, accompagne les propositions artistiques (ouverture 30 minutes avant chaque spectacle) tous les jours de représentations. Dans Jeter dans le vide, l’artiste taïwanaise Chun-Yi CHANG aborde la problématique de la restitution de l’image d’un mouvement dans un espace. En nous invitant à pénétrer dans l’univers de la balle de ping-pong, l’artiste Chun-Yi CHANG nous éloigne de la réalité, et des phénomènes « normaux ». Lancer à différentes vitesses II est une installation vidéo, avec matériaux mixtes, vidéo d’animation présentée en boucle.

A suivre donc cette belle programmation et ces alléchantes propositions qui vous permettront d’entrevoir un pan de la culture taiwanaise, ô combien délicieusement passionnante, tant elle est multiple, colorée, rafraichissante, et de qualité ! DVDM

The original article is from La Revue Marseillaise du Theatre.